La , principal motif d’adoption du selon

par | Mar 17, 2017 | Expérience | 0 commentaires

Les temps changent. La sécurité est aujourd’hui le principal motif d’adoption du cloud, ce qui prouve que la confiance envers les fournisseurs cloud est de plus en plus grande, assure NetApp.

Hier, le cloud était synonyme d’insécurité. Aujourd’hui, plus d’une entreprise sur deux, 56% exactement, y viennent pour plus de sécurité, ce qui signifie encore que la confiance envers les fournisseurs cloud est de plus en plus grande.

Oui au cloud, en particulier le cloud , précise encore NetApp, qui a interrogé 750 CIO européens (Allemagne, France et Royaume-Uni). Plus de la moitié des répondants dans chaque pays ont indiqué utiliser une combinaison de cloud privé et public (61% en France, 69% en Allemagne et 58% au Royaume-Uni).

Les responsables interrogés dans les trois pays ont une préfèrence pour le modèle de cloud hybride en faisant appel à différents types de partenaires. Ainsi, 26% des sondés, tous pays confondus, préfèrent opter pour des partenaires locaux. Les hyperscalers (18%), grands fournisseurs de services cloud ou intégrateurs de système globaux (17%) sont moins populaires. Seuls 3% des responsables interrogés déclarent n’utiliser aucun service cloud ou seulement prévoir d’y avoir recours. Les profils de ces «sceptiques du cloud» ne sont pas liés à la taille de l’entreprise, au secteur ou à la stratégie cloud.

Le tandem sécurité-cloud fonctionne bien. Pour plus de la moitié des sondés (56%), la sécurité est une motivation majeure pour passer au cloud. Que ce soit en Allemagne, en France ou au Royaume-Uni, elle fait toujours partie des trois premières raisons invoquées pour le choix du cloud. Cela démontre notamment que les fournisseurs cloud ne sont pas considérés comme un risque pour la sécurité des données, une preuve supplémentaire de l’acceptation du cloud. Dans les trois pays également, la flexibilité (55%) et les économies générées (54%) sont parmi les principales raisons citées. La facilité d’utilisation est une motivation majeure en France (61%) et au Royaume-Uni (50%), mais moins en Allemagne (46%) où la protection des données est plus souvent citée (53%).

Le stockage et la sauvegarde des données sont les principales tâches traitées dans le cloud, mais elles sont loin d’être les seules. Que ce soit en France, au Royaume Uni ou en Allemagne, les autres activités traitées sont les outils collaboratifs, d’analytique ainsi que les bases de données et le disaster recovery.

Recevez les prochains articles par email, tous les mardi

Dans solutions Magazine de Septembre

Solutions Magazine consacrera bientôt des dossiers spéciaux sur : Mobility for business, Document Management, Flash & Software Defined Storage.

> Je désire de la visibilité sur ce sujet
> M'abonner au mensuel papier

Pub

EMC

 
 

Kompass
Sommaire
La sécurité, principal motif d'adoption du cloud selon NetApp
Titre
La sécurité, principal motif d'adoption du cloud selon NetApp
Description
Les temps changent. La sécurité est aujourd'hui le principal motif d'adoption du cloud, ce qui prouve que la confiance envers les fournisseurs cloud est de plus en plus grande.
Auteur
Editeur
Solutions Magazine
Logo