L’outil in-memory Apache Spark ne sera plus seul à fournir des analyses interactives sur des données non-structurées hébergées sur une plate-forme . Il aura comme concurrent HANA Vora. Ce faisant, SAP ambitionne d’aider les chercheurs et les développeurs à mieux combiner les informations internes et externes de l’entreprise pour leurs analyses.

C’est une avancée majeure. Concrètement, les données entrantes des clients et des partenaires, ou encore des objets connectés, pourront être intégrées aux processus internes de l’entreprise, afin de présenter un tableau plus complet des informations disponibles avant de prendre des décisions, indique SAP. Disponibilité à fin septembre : trois licences différentes seront proposées, dont une version gratuite réservée aux développeurs. A cette échéance, l’éditeur lancera aussi sur le marché HANA Platform for the IoT, sa plate-forme in-memory en mode SaaS pour l’internet des objets.

SAP HANA Vora sera particulièrement utile pour les organisations qui ont besoin d’analyser de gros volumes de données pour développer leurs activités commerciales, notamment dans les services financiers, les télécommunications, le monde de la santé et l’industrie. On parle ici de détection des fraudes dans la banque, optimisation de la bande passante dans les télécoms, maintenance prédictive…

Pour SAP, offrir un outil permettant d’interroger toutes les sources de données tout en tirant parti du in-memory appuiera la légitimité de HANA dans l’analytique, en renforçant l’intégration avec Hadoop, déjà entamée via des partenariats avec les principaux éditeurs de distributions du marché.

Il apparait que les entreprises exploitent ce framework Open Source pour ses atouts économiques : utilisable avec des architectures x86 d’entrée de gamme, il permet de décharger le datawarehouse d’entreprise et de positionner le framework en agrégateur de données (data lake ou data hub), sans recourir aux fastidieux processus d’ETL. Selon les sociétés qui proposent des distributions commerciales de Hadoop, le coût au To serait divisé par un facteur allant jusqu’à 100 par rapport à un datawarehouse du marché.

Enfin, pour les analystes, l’outil analytique apparaît aussi pour l’éditeur de Walldorf comme une façon d’étendre la portée de sa plate-forme in-memory au monde non SAP.

Sommaire
SAP HANA Vora pour se rapprocher de Hadoop
Titre
SAP HANA Vora pour se rapprocher de Hadoop
Description
L’outil in-memory Apache Spark ne sera plus seul à fournir des analyses interactives sur des données non-structurées hébergées sur une plate-forme Hadoop. Il aura comme concurrent HANA Vora
Auteur