Outposts amène dans votre data center !

par | Nov 30, 2018 | Technologie | 0 commentaires

Outposts, vedette du re:Invent 2018, l’événement annuel d’Amazon. Un composant majeur de son offre pour la mise en place de solutions hybride : une offre sur site !

A l’instar de l’Azure Stack de , Outposts est commercialisé sous forme de serveurs machines à installer, sur lesquels les services AWS sont activables à la demande. Accompagnée de prestations de support et de maintenance, «cette solution permet d’utiliser les mêmes outils, le même matériel et les mêmes fonctionnalités que sur notre dans l’optique d’une expérience hybride de bout en bout», détaille-t-on chez AWS. Deux variantes sont proposées : la première donne accès aux API du cloud public, la seconde à celles de . Cette dernière possibilité est mise en œuvre dans le sillage du partenariat signé par Amazon avec le leader de la virtualisation.

A l’instar d’Azure Stack de Microsoft, l’offre d’AWS comprend des racks de calcul et de stockage configurables permettant d’exécuter le calcul et le stockage sur site et de se connecter au reste du cloud AWS pour les autre services, en particulier le PaaS. Cette offre est disponible en deux options, la première par le biais de VMware Cloud on AWS et la seconde donc en natif AWS.

Choix d’infrastructures invisibles

La première option s’adresse aux clients souhaitant utiliser les fonctions et l’infrastructure VMware pour exécuter leur infrastructure : ils utiliseront donc VMware Cloud on AWS. La seconde option d’adresse aux clients qui préfèrent utiliser les mêmes API que celle du cloud AWS, mais sur site : il utiliserons AWS Outposts.

«Les clients veulent de la cohérence entre le on-premise et le cloud. Ils veulent utiliser les mêmes API et les mêmes outils», argumente Andy Jassy, CEO, AWS. «Notre objectif est de rendre ces choix d’infrastructures invisibles et les intégrer de façon fluide», enchaîne , CEO, VMware. A l’entendre, les entreprises, séduites par le précédent partenariat, souhaitent également retrouver la même expérience dans leur propre datacenter, mais dans un environnement hybride, avec de fortes connexions vers le cloud d’AWS.

En ligne de mire, Microsoft Azure

Pour AWS, Outposts représente un autre pas vers le modèle hybride. AWS ne s’était frotté au cloud hybride qu’avec VMware, et sans commercialiser du hardware maison pour ce cas d’usage. Avec Outposts, AWS apparait désormais dans la catégorie d’Azure Stack, la déclinaison d’Azure pour les datacenters des entreprises. Google, autre concurrent d’AWS dans le cloud public, a également fait son entrée dans le modèle hybride, via Nutanix.

D’ailleurs, c’est bien Microsoft qu’AWS vient titiller avec Outposts. Dans son discours de présentation, Andy Jassy n’a pas hésité à montrer combien AWS était loin devant Microsoft, qu’il qualifie ironiquement de «concurrent le plus près». Affichant en toile de fond ces chiffres : AWS détient 51.80 % du marché contre 13.30 % pour Microsoft.

 

 

 

Newsletter

Dans solutions Magazine de Mars

Solutions Magazine consacrera bientôt des dossiers spéciaux sur : GDPR, Collaboration & Video, Home Protection

> Je désire de la visibilité sur ce sujet
> M'abonner au mensuel papier

Pub

EMC

 

Sommaire
Outposts amène AWS dans votre data center !
Titre
Outposts amène AWS dans votre data center !
Description
Outposts, vedette du re:Invent 2018, l'événement annuel d'Amazon. Un composant majeur de son offre pour la mise en place de solutions hybride : une offre sur site !
Auteur
Editeur
Solutions Magazine
Logo