Olympus Mobility à Anvers. se renforce dans le Smart Cities

par | Juil 2, 2018 | Business | 0 commentaires

Olympus Mobility dès septembre à Anvers via un projet-pilote. L’app belge sera ensuite proposée dans d’autres villes comme solution aux problèmes de mobilité. 

L’application «all-in-one mobility» d’Olympus offre aux particuliers la possibilité d’accéder à tous les transports publics et partagés sur une même plateforme. En plus de permettre aux utilisateurs de payer leur ticket de transport depuis leur smartphone grâce au système «card-on-file» de Mastercard, l’app encouragera les navetteurs à éviter les zones embouteillées aux heures de pointe pour décongestionner les zones trop fréquentées.

Avec plus de la moitié de la population vivant dans les zones urbaines, la mobilité est aujourd’hui devenue un enjeu majeur des villes. Mastercard, dont les modes de paiement sont acceptés presque partout dans le monde, a vu ce problème s’intensifier au fil des années lors de l’analyse des données de transactions à travers le monde.

Pour Henri Dewaerheijd, Country Manager Belux, Mastercard, ce partenariat avec le belge Olympus représente une étape clé de sa stratégie Smart Cities : «Si nous collaborons depuis des années avec de grandes villes comme Singapour ou Londres pour les rendre plus intelligentes, désengorger les espaces urbains et améliorer le quotidien des citadins, nous sommes toutefois convaincus que le concept de Smart Cities n’est pas réservé qu’aux mégapoles. Avec Olympus, nous répondons aux besoins spécifiques de la avec une solution éprouvée à l’étranger, mais parfaitement adaptée au territoire, où la mobilité est un enjeu de taille dans chaque partie du pays. Le paiement mobile, déjà utilisé depuis des années dans le métro à Londres par exemple, ou le système ‘card-on-file’ qui permet de payer son ticket de métro grâce à un seul bouton sur son smartphone, sont autant de solutions qui permettent de faciliter la vie des citoyens et améliorent la qualité de vie en ville ».

Pour Koen Van De Putte, Managing Director, Olympus, la collaboration avec Mastercard représente une étape stratégique majeure : «Les technologies de paiement novatrices sur smartphone comme les paiements sans contact nous permettent de proposer des solutions intégrées aux villes confrontées à la prolifération des transports en commun, des automobilistes et des systèmes de partage de voitures, scooters, trottinettes ou vélos. Notre objectif est de donner aux villes la possibilité de mettre en œuvre une mobilité plus intelligente tout en simplifiant l’expérience des citadins et navetteurs.»

En somme, améliorer l’accessibilité des transports en commun et apporter de la clarté dans l’offre de services. Pour ce faire, Olympus Mobility a centralisé l’offre morcelée des transports en commun et partagés dans son app. Cette dernière donne en effet accès en un clin d’œil aux transports en commun (train, tram, bus, métro), mais aussi aux voitures et vélos partagés ainsi qu’au covoiturage et aux solutions de stationnement.

L’application Olympus Mobility sera accessible aux Anversois dès le mois de septembre dans le cadre d’un projet-pilote, et ce grâce au système «card-on-file» de Mastercard. En effet, si la première version de l’app était au départ réservée aux employés dans le cadre de solutions de budget de mobilité et fonctionnait grâce à un budget versé par l’employeur, l’utilisateur pourra désormais charger son abonnement mobilité d’un seul geste grâce à sa carte Maestro ou Mastercard.

En plus de centraliser différentes offres de transports au sein d’une même plateforme, l’application «all-in-one mobility» d’Olympus encouragera les navetteurs et les citadins à éviter les déplacements durant les heures de pointe. Pratiquement, les développeurs ont mis au point un système de récompense, offrant des bons-restaurant ou d’autres bons de valeur pour les utilisateurs dont le comportement permet de décongestionner les zones les plus fréquentées. Grâce à ce système, près de 50.000 cas de déplacements durant les heures de pointe pourraient être évités chaque mois à Anvers.

 

 

«En nous intéressant à la mobilité urbaine, on touche à toute l’économie !»

(Henri Dewaerheijd, Country Manager Belux, Mastercard)

° Pourquoi cet intérêt pour les Smart Cities ?

«Dans ces espaces urbains qui concentrent aujourd’hui plus de 50 % de la population mondiale et qui pourraient en réunir près de 70 % à l’horizon 2050, l’ambition est claire : réduire la dépendance au cash. Notre expérience est considérable : l’an passé, Mastercard a opéré 57 milliards d’opérations ! C’est donc tout naturellement que nous tissé des relations avec Olympus. Ici, pour ce projet pilote, on parle de Mobility-as-a-Service. Concrètement, il s’agit d’offrir une proposition unique de paiement pour un déplacement pouvant compter différents modes de transport.»

° Qu’entendez-vous précisément par ‘mobilité’ ? S’agit-il seulement de la façon de se mouvoir ?

«Au départ, oui. Nous nous sommes ensuite intéressés à d’autres services, liés à la mobilité. A Londres, le paiement sans contact est déployé depuis fin 2014 avec, à la clé, un coût d’exploitation réduit de 50% pour les systèmes de billettique. Dans cet univers de la mobilité urbaine, nous avons pris d’autres initiatives telles que l’intégration du paiement sans contact dans des lave-linge à destination des pressings et le développement, pour les stations-service, d’une application permettant de capter les clients à proximité en leur adressant des offres spéciales. Avec le développement de l’IoT, le paiement prend évidemment de multiples formes…»

«Toujours à Londres, via l’application Visit London Official City Guide, Mastercard propose des expériences personnalisées, des offres et des données en temps réel pour aider les touristes à se déplacer plus efficacement dans la ville et découvrir les quartiers inédits de la ville. Bien évidemment, nous y incluons des possibilités de paiement avec Masterpass pour acheter en toute sécurité des billets pour les principales attractions disponibles sur l’application, par un simple clic.»

° Qui dit tourisme, dit commerces… Vous les connaissez depuis longtemps !

«Nous les connaissons fort bien ! Les villes sont intéressées de savoir qui sont leurs clients, quel est le ticket moyen, etc. D’où viennent ces visiteurs, que consomment-ils… Mastercard propose déjà, à travers diverses solutions de gestion et d’analyse de données associées aux paiements. Ainsi, la solution Retail Location Insights qui aide les commerçants dans leurs démarches d’implantation en leur indiquant les ‘zones chaudes’ où se trouve leur clientèle potentielle. En nous intéressant à la mobilité urbaine, on touche à toute l’économie !»

Newsletter

Dans solutions Magazine de Mars

Solutions Magazine consacrera bientôt des dossiers spéciaux sur : GDPR, Collaboration & Video, Home Protection

> Je désire de la visibilité sur ce sujet
> M'abonner au mensuel papier

Pub

EMC

 
 

Kompass
Sommaire
Olympus Mobility à Anvers. Mastercard se renforce dans le Smart Cities
Titre
Olympus Mobility à Anvers. Mastercard se renforce dans le Smart Cities
Description
Olympus Mobility dès septembre à Anvers via un projet-pilote. L’app belge sera ensuite proposée dans d'autres villes comme solution aux problèmes de mobilité.
Auteur
Editeur
Solutions Magazine
Logo