et disque dur. Le pari de l’ réussit plutôt bien à Nimble Storage. Plus de 6200 clients pour cette entreprise qui n’existait pas il y a sept ans, dont 35 en et au Luxembourg.

«Les entreprises qui veulent conserver des données au moyen de systèmes de classiques sont toujours confrontées à un dilemme : opter pour des systèmes de rapides -mais coûteux- où les données sont instantanément disponibles ou privilégier des solutions meilleur marché souffrant de limitations du point de vue de la vitesse et de la flexibilité. a résolu pour de bon ce dilemme avec une solution intégrée qui combine le stockage, la sauvegarde et la reprise sur sinistre», explique , Sales Manager BeLux, Nimble Storage.

Nimble Storage développe ses solutions en partant du principe que les entreprises ne doivent pas faire de compromis entre les prestations, la capacité, la convivialité et le prix. Voilà pourquoi l’entreprise a opté résolument pour une plate-forme Adaptive Flash intégrée, avec une architecture développée en interne.

Les principaux avantages de cette approche ? Une gestion fortement simplifiée, une réduction significative des coûts du fait d’une consolidation extrême et la flexibilité d’adapter l’architecture en temps réel et à volonté, en fonction des besoins ou des exigences du moment.

Et les performances suivent. Sur l’entrée de gamme par exemple, Nimble Storage affiche un traitement de 15 000 IOPS. Pour aboutir à cela, il mise sur l’Adaptative flash qui force la copie de certaines données sur les SSD en remplacement du tiering. Il s’appuie également sur la NVRam pour économiser de l’écriture sur les SSD. Plus une triple parité pour la protection des données. Un discours bien entendu par les clients et qui a permis à Nimble Storage d’afficher une croissance à deux chiffres ces derniers trimestres. Et les distributeurs, Ingram et AVnet de s’en réjouir, ainsi que les premiers intégrateurs : AXIS, Dimension Data, Kronos Group, SecureLink et UpFront.

 

«Allouez vos ressources au plus juste ! »

Jan Vleminckx, Sales Manager BeLux, Nimble Storage

° Le virage vers le flash semblait parfaitement négocié. L’offre est de plus en plus intéressante, y compris financièrement. Dès lors, pourquoi pas une solution ‘all-flash’ ?

«Le ‘all-flash’ n’est pas la seule possibilité, il faut considérer la structure sur laquelle on souhaite apporter des performances en corrélation avec les coûts. Il faut bien penser l’utilité d’un tel apport technologique dans son environnement en relation avec les moyens financiers.»

° N’empêche : l’arrivée de la mémoire flash a amené des performances hallucinantes…

«… Oui, et des contraintes. Et de nouveaux enjeux : la gestion de la fiabilité de cette technologie, différente de celle du disque, et celle de sa durée de vie limitée. La mémoire flash est plus aléatoire et le disque est plus pertinent sur les accès séquentiels. Sur le disque, la fiabilité est historique et l’expérience est forte. Nimble a fait le choix d’intégrer le meilleur des deux mondes.»

° Le disque a pourtant montré ses limites. Est-il pertinent de maintenir cette technologie ?

«Les analystes démontrent l’intérêt du système hybride, le SSD pour la performance, le disque dur pour le volume et la fiabilité. Et relèvent notre capacité de scale-out, par exemple pour doubler la performance sans toucher aux équipements, hormis l’upgrade du firmware qui s’effectue sans interruption de service. Notre objectif initial est de répondre aux besoins généraux qui demandent de la performance, et qui peuvent tirer parti du meilleur des deux mondes.

 «L’autre avantage de la solution est de fournir tous les éléments pour allouer les ressources au plus juste pour les applications, évitant ainsi les problèmes de sous ou de sur-allocations de stockage dans les entreprises et ce sur toutes les ressources : CPU, mémoires… Le ROI n’en est que meilleur.»

 

Sommaire
 Nimble Storage, le meilleur des deux mondes
Titre
Nimble Storage, le meilleur des deux mondes
Description
Le pari de l’hybride réussit plutôt bien à Nimble Storage : plus de 6200 clients pour cette entreprise qui n'existait pas il y a sept ans
Auteur