HCI, l’étape de l’ franchie

par | Juin 7, 2017 | Technologie | 0 commentaires

Souhaitant devenir un acteur de la donnée plus que du simple stockage, NetApp lance HCI, sa première solution dédiée à l’hyperconvergence.

NetApp présente HCI comme la première solution d’infrastructure hyperconvergée évolutive à l’échelle de l’entreprise incluant des ressources de calcul, de stockage et de réseau dans des éléments de base à quatre nœuds agiles, évolutifs et faciles à gérer. La solution repose sur le stockage 100% Flash SolidFire pour des performances garanties, l’automatisation ainsi que des fonctions intégrées matures d’efficacité, de réplication, de protection des données et de haute disponibilité.

L’idée ? Permettre aux entreprises de s’affranchir des limites des infrastructures hyperconvergées de première génération. Ce faisant, NetApp concrétise toutes les promesses de l’infrastructure hyperconvergée, avec la possibilité d’exécuter plusieurs applications avec des performances garanties ainsi qu’une flexibilité, une évolutivité et des niveaux d’automatisation inégalés.

La forme d’un serveur x86

Concrètement, HCI s’articule autour d’une appliance au format 2U pouvant accueillir quatre nœuds de stockage ou de calcul. Chacune des unités prend la forme d’un serveur x86. Celles dédiées au stockage embarquent des SSD pour une capacité allant de 11 à 44 To, épaulées par un CPU et 8 Go de RAM. Celles dédiées au calcul proposeront de 16 à 36 coeurs pour la gestion des VM, accompagnées de 256 à 768 Go de RAM. Selon NetApp, cette conception particulière va permettre de limiter les goulets d’étranglement au niveau des performances de stockage, souvent réduites par la puissance CPU. Il est ensuite possible d’empiler plusieurs appliances pour assurer la montée en capacité de l’infrastructure tout en choisissant quelle brique, calcul ou stockage, privilégier.

«Les entreprises qui comprennent comment valoriser pleinement leurs données pourront retirer un véritable avantage concurrentiel de leur transformation digitale, en un temps record, indique Simon Robinson, Vice President, 451 Research. Pour réussir, les entreprises doivent changer de perspective en matière de gestion des données, pour s’affranchir des silos de données et explorer des approches qui unifient les données, où qu’elles résident. En étoffant son portefeuille avec de nouvelles offres -HCI, les solutions de hybride et les modèles de consommation- NetApp permet de maximiser l’impact des données où qu’elles soient hébergées, et de créer de la valeur dans toute l’entreprise.»

Compatibles avec VMware ESX

Pour la partie calcul, la solution HCI n’est pour l’instant compatible qu’avec l’hyperviseur ESX de VMware qui fournira la principale interface. Le fabricant annonce toutefois que le support d’autres plates-formes comme Hyper-V de ou OpenStack arriveront rapidement. Par ailleurs, NetApp HCI inclut des intégrations avec les solutions partenaires, notamment celles de Commvault, Intel, MongoDB, Veeam et, bien évidemment, VMware.

Dans ce contexte, la plate-forme hyperconvergée devient une brique à part entière de la vision de NetApp pour la gestion des données. Elle s’intègre directement à DataFabric et peut être reliée aussi bien au cloud qu’aux systèmes on-premise Ontap. Elle est d’ailleurs compatible avec les différentes solutions de back-up du fournisseur, aussi bien hardware qu’en mode cloud. Pour la société, HCI devient même une sorte de passerelle entre ces deux mondes.

Recevez les prochains articles par email, tous les mardi

Newsletter

Dans solutions Magazine de Mars

Solutions Magazine consacrera bientôt des dossiers spéciaux sur : GDPR, Collaboration & Video, Home Protection

> Je désire de la visibilité sur ce sujet
> M'abonner au mensuel papier

Pub

EMC

 

Sommaire
NetApp HCI, l'étape de l'hyperconvergence franchie
Titre
NetApp HCI, l'étape de l'hyperconvergence franchie
Description
Souhaitant devenir un acteur de la donnée plus que du simple stockage, NetApp lance HCI, sa première solution dédiée à l'hyperconvergence.
Auteur
Editeur
Solutions Magazine
Logo