Une étude européenne montre que les fournisseurs de service européens sont moins honnêtes sur les performances que leurs homologues américains. Il n’empêche : malgré des promesses non tenues, les services effectivement rendus restent encore moins chers et plus rapides en qu’aux États-Unis ! 

Malgré une stabilisation des prix entre 2013 et 2014, les prix de l’internet ont fortement diminué au sein de l’UE entre 2012 et 2015, et ce en particulier pour les offres de la catégorie 30-100 Mbps même si une grande disparité de prix existe toujours entre les Etats Membres, peut-on lire en préambule de cette étude menée pour la par les consultants de Groupe Van Dijk.

Les offres européennes les moins chères donnant accès à un débit théorique de 30 à 100 Mb/s sont entre 21% et 38% moins coûteuses qu’aux États-Unis. Au-delà de 100 Mb/s, les offres les plus abordables sur le Vieux continent sont en moyenne 13 à 34% moins chères dans l’UE qu’aux États-Unis. Mais pour cette gamme de débits, l’Europe s’incline face à l’Asie -la Corée du Sud et le Japon en particulier.

Si, en moyenne, les européens promettent des vitesses en download de 47,9 Mb/s, elles ne seraient réellement que de 38,19 Mb/s. Ce décalage est surtout le fait des opérateurs xDSL : 70% d’entre eux prennent quelques libertés avec les débits annoncés (63% de la promesse en débit tenue) contrairement aux proposant de la fibre où ce qui est annoncé est ce qui est effectivement délivré. Aux Etats-Unis, la différence entre théorique et pratique serait beaucoup plus faible soulignent les auteurs (92% de la promesse tenue).

Plus de transparence à partir du mois d’avril 2016, promet l’exécutif européen. Les ISP européens seront alors soumis à une obligation de transparence sur les débits et à plus de clarté entre le minimum réellement offert et le maximum annoncé. Selon les nouvelles règles introduites par la Commission européenne, les ISP devront permettre à leurs abonnés d’annuler leurs contrats si les débits ne sont pas conformes aux offres…

Sommaire
ISP européens : moins chers, mais engagement pas toujours tenus...
Titre
ISP européens : moins chers, mais engagement pas toujours tenus...
Description
Une étude européenne montre que les ISP européens sont moins honnêtes sur les performances que leurs homologues américains.
Auteur