et Continental roulent en

par | Fév 26, 2019 | Blockchain, Business | 0 commentaires

HPE et Continental s’apprêtent à lancer une plate-forme basée sur une blockchain permettant aux constructeurs automobiles de partager et de vendre des données sur les véhicules.

Double proposition : aider les constructeurs automobiles à «monétiser leurs données et à différencier leurs marques» et partager des services de sécurité et d’appoint tels que des avertissements de circulation en temps réel et la localisation des parkings disponibles. Aux commandes de la plate-forme, HPE et Continental misent sur la blockchain.

«Plusieurs écosystèmes numériques existants permettent le partage de données basé sur un modèle d’intermédiaire, dans lequel les propriétaires de plates-formes coordonnent de manière centralisée les flux de données et la monétisation. En appliquant une approche complémentaire, la plate-forme de HPE et de Continental s’appuie sur une architecture décentralisée basée sur les technologies de la blockchain», vient de déclarer Phil Davis, Président Hybrid IT,HPE, dans le cadre du Mobile World Congress à Barcelone.

Souveraineté sur les données à tous les participants

«Les participants, tels que les constructeurs automobiles, continuent de stocker les données dans leurs propres centres de données et ne partagent les ensembles de données spécifiques lors de l’achat directement avec l’acheteur. Cette approche confère la souveraineté sur les données à tous les participants de l’écosystème, tout en fournissant une procédure extrêmement efficace et sécurisée pour la monétisation des données du véhicule», complète Phil Davis.

Les entreprises de différents secteurs ont pris conscience de la nécessité de trouver des solutions pour rompre les silos et permettre à des acteurs multiples de collaborer en vue d’extraire toute la valeur de leurs données. Dans le cas des véhicules connectés et autonomes, le partage des données entre les marques automobiles est essentiel pour offrir des services d’assistance aidant les conducteurs à éviter les dangers de la circulation et à trouver l’itinéraire le plus pratique et efficace, par exemple en émettant des alertes en temps réel ou en localisant des places de stationnement disponibles.

Exploiter de nouvelles solutions de monétisation des données

Les entreprises ont demandé que les échanges de données de véhicules ne se fassent qu’après avoir obtenu le consentement du conducteur. La plate-forme viendra avec un «système de gestion des consentements intégré et fournira un système d’acceptation et de désinscription facile à utiliser pour les conducteurs» et sera conforme au GDPR et aux autres régimes de réglementation de la protection des données.

La nouvelle plate-forme a été conçue conjointement par HPE Pointnext et la division Interior de Continental. Les deux sociétés proposeront des services supplémentaires destinés à faciliter les échanges de données sur les véhicules et leur intégration dans les systèmes et services back-end des constructeurs. L’interface de la plate-forme permettra à divers écosystèmes -centralisés ou non- d’interconnecter et d’exploiter de nouvelles solutions de monétisation des données. En outre, la plate-forme est conforme au concept VDA NEVADA Share & Secure, développé par l’industrie automobile allemande afin de régir la transmission et le transfert sécurisés à des tiers des données générées par les véhicules.

 

Newsletter

Dans solutions Magazine de Mars

Solutions Magazine consacrera bientôt des dossiers spéciaux sur : GDPR, Collaboration & Video, Home Protection

> Je désire de la visibilité sur ce sujet
> M'abonner au mensuel papier

Pub

EMC

 

Sommaire
HPE et Continental roulent en blockchain
Titre
HPE et Continental roulent en blockchain
Description
HPE et Continental s'apprêtent à lancer une plate-forme basée sur une blockchain permettant aux constructeurs automobiles de partager et de vendre des données sur les véhicules.
Auteur
Editeur
Solutions Magazine
Logo