Enseignement : il est temps de passer à l’apprentissage 2.0

par | Août 17, 2017 | Expérience | 0 commentaires

Apprendre doit être plus interactif, plus mobile, plus varié et, surtout, devenir plus personnel, estime Ricoh qui, dans le cadre de l’apprentissage 2.0, met en avant ses Learning Services.

Le processus d’apprentissage doit changer fondamentalement, estime . La Génération Z ne veut plus rester assise pendant la lecture d’une présentation Powerpoint d’une heure ou plus. Ces jeunes doivent être fascinés d’une autre manière. Place à l’apprentissage 2.0.

Dans le cadre de ses Learning Services, Ricoh a ainsi non seulement développé les outils interactifs d’apprentissage pour l’espace de formation, mais également une plate-forme rendant possible l’étude mobile et personnelle. Ricoh dispense également la formation nécessaire pour travailler avec ces outils, pour intégrer ceux-ci dans le processus d’apprentissage et pour faire en sorte que les formateurs les utilisent effectivement au quotidien.

En matière d’enseignement 2.0, les Pays-Bas jouent un rôle de précurseur. Voici trois ans, la première Steve JobsSchool voyait le jour à Amsterdam. Depuis, une vingtaine d’écoles de ce type, équipées avec les produits de Ricoh Learning Services (learning table, systèmes d’apprentissage par vidéocommunication, interactive chalkboard et projection interactive) ont vu le jour. En , l’école secondaire Sint-Leo Hemelsdaele de Bruges a décidé de franchir le pas vers l’école digitale. Grâce aux Learning Services de Ricoh Belgium, les élèves manient aujourd’hui quotidiennement tableaux blancs interactifs, projecteurs et autres tables tactiles.

Pascal Craeye, Directeur École premier degré de Sint-Leo Hemelsdaele, explique le passage de son établissement au 2.0: «Après un exposé fascinant dans les locaux de Ricoh à Vilvorde, la délégation d’une dizaine de personnes était convaincue que l’introduction du matériel nécessaire d’une part et le soutien d’autre part était nécessaire. En tant qu’école, nous voulons entrer dans le 21ème siècle et mettre à jour notre processus d’enseignement. Nous sommes convaincus qu’un tel mouvement ne peut réussir que si un plan est établi pour le moyen terme et que l’ensemble est soutenu par des conseillers externes parce qu’il ont l’expérience des processus de changement et que, en tant qu’observateurs externes, ils ont plus d’impact sur l’ensemble du corps enseignant.»

 

Sint-Leo Hemelsdaele, d’une école «traditionnelle» à une école «digitale»

Six années d’études (de 12 à 18 ans), environ 600 élèves et 90 membres du personnel (enseignants, éducateurs, administration…), sans oublier l’internat (170 élèves). Sint-Leo Hemelsdaele résulte de la fusion de deux établissements.

Sur les plans de la logistique et de l’organisation, Sint-Leo Hemelsdaele n’a subi que peu de changements ces dernières années. Les élèves sont souvent assis sept à huit heures par jour dans une classe, la plupart du temps au sein d’un même groupe fixe. Pour certaines matières, il y a des locaux spécifiques (sciences, technique, géographie, informatique, éducation physique…). Une leçon classique est toujours assez semblable : le professeur explique, l’élève écoute, note et exécute des instructions et des tâches. Il y a des examens à des moments réguliers. Quelques matières (langues modernes, technique, informatique…) les évaluent quais en permanence. Il y a des groupes de matières pour lesquels les enseignants coordonnent leur approche.

Avant l’intervention de Ricoh, chaque local était déjà équipé d’un ordinateur et d’un projecteur. Sint-Leo Hemelsdaele comptait trois salles d’informatique. Cependant, le Wi-Fi n’était disponible que dans une partie de l’école. Aujourd’hui, après l’intervention de Ricoh, l’école prévoit trois espaces aménagés en tant que centre d’études ouvert.

Le premier espace dispose de tables rondes, de tables hautes et d’un projecteur avec support monté sur un tableau de projection (200 x 100 cm). Dans le deuxième espace, différents espaces de travail ont été installés pour faciliter le travail collaboratif et mobile. Ainsi, les élèves peuvent se retrouver autour d’une Learning Table interactive de 55 pouces. Des tables hautes ont également été installées face à un White Board interactif (Ricoh D6500) de 65 pouces. Une table mobile avec un système de Video Conference (UCS P3500 M) et une table pour travailler ensemble (par groupe de 10) complète ce second espace.

Le troisième espace est aménagé en tant que bibliothèque au sein de laquelle divers coins de discussion et de réunion seront prévus pour stimuler le travail interactif et collaboratif. Des places debout, de hauts tabourets et des places assises veillent à donner à chaque fois une autre dynamique de coopération. Dans ce dernier espace, aucun matériel Ricoh n’a été installé; l’entreprise a juste fait bénéficier l’école de son expertise en matière d’aménagement d’espace facilitant l’apprentissage

 «Aujourd’hui, grâce à l’installation de la technologie la plus récente dans des espaces d’apprentissage dédiés, les élèves et enseignants s’affranchissent d’un cadre rigide de leçons et d’attribution de classes, commente , CEO, Ricoh Belgium-Luxembourg. Les étudiants peuvent étudier seuls ou accompagnés par leurs professeurs. Ensemble, ils travaillent de manière indépendante, interdisciplinaire, interactive… Avec un système de vidéo-conférence pour les élèves à distance, les jeunes ne restent plus des heures durant sur des chaises face à leurs bancs… Ils bougent, touchent, apprennent… et aiment cela !»

Newsletter

Dans solutions Magazine de Mars

Solutions Magazine consacrera bientôt des dossiers spéciaux sur : GDPR, Collaboration & Video, Home Protection

> Je désire de la visibilité sur ce sujet
> M'abonner au mensuel papier

Pub

EMC

 

Sommaire
Enseignement : il est temps de passer à l’apprentissage 2.0
Titre
Enseignement : il est temps de passer à l’apprentissage 2.0
Description
Apprendre doit être plus interactif, plus mobile, plus varié et, surtout, devenir plus personnel, estime Ricoh qui, dans le cadre de l'apprentissage 2.0, met en avant ses Learning Services.
Auteur
Editeur
Solutions Magazine
Logo