Le cloud privé d’ -une structure en grid- se répartit aujourd’hui entre la France, la Belgique et le Luxembourg.

En France, c’est au départ de Marseille et de La Ciotat, via InterXion et ASP Serveur; en Belgique, c’est au départ de Bruxelles via et Gembloux via Crealys BE, filiale du groupe avec qui Econocom a signé par ailleurs un partenariat stratégique; au Luxembourg, enfin, c’est au départ de deux data centers en environnement Tier IV. Aujourd’hui, Econocom se présente comme un CSB (Cloud Services Broker) de confiance.

Par CSB, il faut entendre l’agrégation de services, l’intégration de services et le paramétrage de services. Soit un rôle de conseil, d’agrégateur et de support. Les services ? Dans trois domaines : colocation on premise, cloud privé au départ des trois pays et cloud public via une compétence Azure (certifiée Microsoft, Gold Partner Plateform Cloud).

«A nos métiers historiques, comme le sourcing, le financement et le staffing, nous abordons le cloud en qualité de CSB, commente Jean-Philippe Mergan, Pre-Sales, Strategy & Transformaton Director, Econocom. Pour nos clients, la question n’est plus de savoir s’il faut aller dans le cloud ou pas, mais comment y aller et à quel rythme. Nous accompagnons les entreprises dans leur migration vers le cloud, sachant que la finalité n’est pas le cloud pour le cloud, mais l’apport pour le business en termes d’agilité et d’efficacité.»

aux avant-postes

L’approche se veut holistique, véritablement end-to-end. Pour commencer, un assessment, voire une budgétisation. Ensuite, l’étape du design et de l’architecture. Puis l’implémentation et la migration. Et, enfin, le monitoring et tous les autres aspects opérationnels à travers un SPoC (Single Point of Contact), énumère Peter Willekens, Managing Director Benelux Econocom Services.

Si l’approche est traditionnelle, l’infrastructure sur laquelle repose le cloud privé d’Econocom est innovante, mettant en avant la technologie Nutanix, véritable bloc de construction évolutif et modulable pour les cloud privés de toute taille. Nutanix converge les ressources de stockage, de réseau et de serveur (calcul) dans un système unique pour exécuter tout type de charge de travail virtuelle avec les meilleures performances.

«L’hyperconvergence se traduit par des ressources serveur, des performances de stockage et de la capacité à la demande sans comparaison avec les plates-formes traditionnelles que nous exploitons par ailleurs», note Peter Wollaert, Cloud Architect, Econocom. Cette technologie n’utilisant pas de baies SAN permet la réplication synchrone entre deux centres de données informatiques distants, la linéarité des performances quelle que soit la charge ainsi que la très haute résilience des données… ce qui est capital pour offrir des services managés.

Les ingénieurs travaillant sur un cloud privé Nutanix peuvent rapidement ajouter des machines virtuelles avec des ressources de stockage dédiées. De même, il est possible d’ajouter des appareils Nutanix et des nœuds individuels à des clusters existants pour accroitre progressivement les capacités. Enfin, l’architecture Nutanix peut exécuter de multiples technologies de virtualisation simultanément.

«Face aux grands acteurs du marché, le choix de Nutanix était sensible, reconnaît Sébastien Enderle, Président d’ASP Serveur, filiale de Digital Dimension, groupe Econocom. Nous l’avons mûrement pesé. Trois ans d’étude, un an et demi en pré-production. Entre-temps, nous avons fait certifier le personnel. Aujourd’hui, nous n’avons pas le moindre doute !»

pour la disponibilité

Outre Nutanix, l’infrastructure repose aussi sur Veeam. Et qui dit Veeam dit haute disponibilité. Aujourd’hui, les nouveaux outils de sauvegarde des environnements virtuels s’interfacent directement avec les baies de stockage, permettant en quelques «clics» de souris de lancer une sauvegarde ou une restauration. Par exemple, Veeam Backup et Replication permet de piloter les baies de stockage pour lancer des snapshots et, surtout, effectuer des restaurations de VM (ou d’objets de la VM) en quelques minutes, directement à partir de ces snapshots. C’est une révolution qui n’est ni transposable, ni concevable dans les environnements physiques.

Dernière brique de l’édifice, CloudStack. Cette technologie aujourd’hui dans le giron de la Fondation Apache apporte le «stack» de fonctionnalités attendues par tout prestataire de services : outils d’orchestration, administration et gestion d’utilisateurs, API native complète et interface full web. CloudStack est aujourd’hui le leader du déploiement de cloud privé, public ou hybride. Dans CloudStack, chaque nœud de calcul est «orchestré» par l’outil serveur de gestion de base et prend en charge tous les hyperviseurs comme Xen, vSphere, KVM et Hyper-V. Il tire parti des fonctionnalités natives de l’hyperviseur et l’on peut lui ajouter, en cours d’exploitation, des modules ou de nouveaux utilitaires.

Dans le top 3 du classement de

«L’infrastructure est aujourd’hui en place. Nous sommes prêts à lancer différents services, du traditionnel IaaS au SaaS en passant par du PaaS. Nous visons le marché des entreprises de taille moyenne -jusqu’à 200 VM. Et pouvons capitaliser sur la reconnaissance du marché», assure Peter Willekens. En effet, cette année encore, Econocom figure dans le Top 3  du classement de la qualité des services effectué par le bureau d’étude Whitelane et la Vlerick Business School (plus de 200 CIO et CFO interrogés pour évaluer leur niveau de satisfaction en Belgique et au Luxembourg).

Et Jean-Philippe Mergan de conclure : «Nos tarifs -particulièrement attractifs- sont basés sur les prix du cloud public, comme AWS, tout en offrant de meilleures performances et un niveau de disponibilité exceptionnel de virtuellement 100% et cela au départ d’infrastructures localisées en Belgique ou au Luxembourg, voire en France, en fonction des souhaits ou des contraintes de nos clients.»

 

Sommaire
Econocom déploie son cloud privé
Titre
Econocom déploie son cloud privé
Description
Le cloud privé d'Econocom -une structure en grid- se répartit aujourd'hui entre la France, la Belgique et le Luxembourg.
Auteur
Editeur
Solutions Magazine
Logo