Dans les entreprises, les s’accumulent

par | Nov 13, 2016 | Expérience | 0 commentaires

Les décideurs IT tendent à accumuler leurs fichiers numériques et à sauvegarder 54% de toutes les données qu’ils créent, a chiffré Veritas.

73% des décideurs disent stocker des données pouvant être dangereuses pour leur entreprise (dossiers du personnel, informations sensibles de l’entreprise non cryptés, demandes d’emploi faites à d’autres sociétés, correspondances inappropriées entretenues par certains employés, etc.). Qu’importe ! Les résultats montrent que les décideurs IT tendent à accumuler leurs fichiers numériques et à sauvegarder 54% de toutes les données qu’ils créent. 41% de ces fichiers ne subissent aucune modification pendant trois ans, ou plus.

Si la tendance à accumuler les données est répandue au sein des entreprises, 48% des employés de bureau ne pensent pas qu’un «collectionneur» de données soit capable de mener à bien un projet et dans le temps imparti. D’autre part, les répondants se disent prêts à faire des sacrifices assez inattendus afin de les conserver. En effet, plus de 45% des sondés préféreraient travailler le week-end pendant trois mois, plutôt que de se débarrasser de leurs fichiers numériques et 46% seraient prêts à se défaire de leurs vêtements plutôt que de leurs données.

Une grande majorité des décideurs informatiques disent cependant être dépassés par l’ampleur et la quantité de données accumulées. 75% des répondants admettent même délaisser certaines de leurs responsabilités quotidiennes pour les gérer. 69% des employés de bureau se découragent à l’idée d’organiser et de supprimer leurs anciens fichiers numériques, estimant cette tâche trop accablante. Les employés éprouvent des difficultés à déterminer si un fichier peut ou non avoir de l’importance. Ainsi 47% des décideurs IT ont déjà entendu des employés exprimer leur crainte de ne plus avoir accès à une donnée qui aurait pu leur être utile.

Pour 86% des décideurs IT, la quantité de données emmagasinées augmenterait le délai nécessaire pour faire face à une cyberattaque. Ce qui est d’autant plus embêtant que 62% des employés de bureau admettent conserver des informations pouvant être préjudiciables à leur employeur ou à leurs propres perspectives de carrière. «Dans l’environnement digital actuel, pratiquement toutes les entreprises sont confrontées aux défis posés par la croissance exponentielle des données, explique Chris Talbott, Solutions Leader, Technologies. Par conséquent, les employés de bureau et les départements informatiques ont réagi en accumulant des données qui pourraient, selon eux, être utiles le moment venu. Pour ne rien arranger, les employés ont pris l’habitude de télécharger leur musique, leurs photos, ou encore leurs listes de courses sur les serveurs de l’entreprise. Des pratiques qui peuvent poser des problèmes d’intégrité et engager de lourdes amendes ainsi que des enquêtes réglementaires si ces informations n’étaient pas prises en compte et correctement gérées par le service informatique».

Recevez les prochains articles par email, tous les mardi

Newsletter

Dans solutions Magazine de Mars

Solutions Magazine consacrera bientôt des dossiers spéciaux sur : GDPR, Collaboration & Video, Home Protection

> Je désire de la visibilité sur ce sujet
> M'abonner au mensuel papier

Pub

EMC

 

Sommaire
Dans les entreprises, les données s'accumulent
Titre
Dans les entreprises, les données s'accumulent
Description
Les décideurs IT tendent à accumuler leurs fichiers numériques et à sauvegarder 54% de toutes les données qu’ils créent, a chiffré Veritas.
Auteur
Editeur
Solutions Magazine
Logo