Les concessions automobiles prochaines victimes du digital ?

par | Fév 18, 2018 | Business | 0 commentaires

Connectivité, vente en ligne, électrification… à l’aune des grands changements du secteur automobile, les réseaux de concessions automobiles entament un virage des plus délicats.

Interlocuteurs historiques des constructeurs et consommateurs, les concessions automobiles conseillent, vendent, assurent les livraisons et réparent… Un rôle inchangé depuis leur création. Mais pour combien de temps encore ? La révolution digitale passera aussi par les concessions… Pour Wavestone, on se dirige vers une fin programmée de leus rôles de prescription et de vente.

Demain, les concessions automobiles ne seront plus qu’un canal complémentaire au e-commerce, estiment Camille Vert, Firdaws Guessous et Quentin Gilli, trois consultants de Wavestone. D’autant que les pure players du e-commerce viennent menacer la domination de ce canal. En 2016 et 2017, a ainsi éprouvé le marché de la vente en ligne de véhicule neuf au cours de plusieurs expériences ponctuelles avec les constructeurs Fiat, Opel et Hyundai. A la clé, pour le consommateur, une réduction du prix de vente final oscillant entre 20% et 30%…

On voit aussi que les concessions ne cessent de perdre des parts de marché sur l’après-vente. Encore 6,8% d’ici à 2022 au profit notamment des réseaux indépendants. L’essor du véhicule électrique -encore fragile en 2018 mais prometteur dans les prochaines années- ne devrait qu’amplifier cette «descente aux enfers» du marché après-vente des concessionnaires du fait de la diminution des pièces mécaniques sur l’électrique, mais aussi l’allongement des intervalles de révision, abaissant ainsi le nombre d’opérations de maintenance et services associés… Un espoir cependant : la complexité de l’électrique par rapport aux véhicules thermiques. De plus, ils s’accompagnent d’une nouvelle partie coûteuse : la batterie. Sa location et son rechargement pourraient devenir une nouvelle source de revenus.

Le renouveau du secteur pourrait provenir des véhicules connectés, estiment encore les consultants de Wastone. Aujourd’hui, l’offre digitale d’un véhicule connecté se rapproche de celle d’un smartphone. Les concessions automobiles se dotent ainsi de compétences inspirées du secteur des télécoms pour accompagner la décision d’achat, notamment via des conseillers digitaux afin d’enrichir l’expérience d’achat. L’objectif est aussi de faire prendre conscience au client des capacités de son véhicules -seulement 10% des conducteurs activent aujourd’hui les fonctionnalités digitales de leur véhicule. Les constructeurs ont donc tout intérêt à encourager les concessions dans ce sens. Et donc de les former. De nouvelles compétences spécifiques seront évidemment nécessaires.

Newsletter

Dans solutions Magazine de Mars

Solutions Magazine consacrera bientôt des dossiers spéciaux sur : GDPR, Collaboration & Video, Home Protection

> Je désire de la visibilité sur ce sujet
> M'abonner au mensuel papier

Pub

EMC

 

Sommaire
Les concessions automobiles prochaines victimes du digital ?
Titre
Les concessions automobiles prochaines victimes du digital ?
Description
Connectivité, vente en ligne, électrification… à l’aune des grands changements du secteur automobile, les réseaux de concessions automobiles entament un virage des plus délicats.
Auteur
Editeur
Solutions Magazine
Logo