Chief Digital Officer Awards 2018… Qui seront les CDO de l’année ?

par | Avr 16, 2018 | Business | 0 commentaires

s’associe à  et à Luc Blyaert pour l’élection des Chief Digital Officer Awards 2018 dans le cadre de la 10ième édition du CEOS-CIOS-CDOS organisée avec le support d’IBM et la collaboration d’ ! Rendez-vous le 24 octobre 2018.

Chief Digital Officer Awards 2018… Transformer, fédérer et piloter, voici les principales missions du Chief Digital Officers. Rattaché au comité exécutif d’une entreprise, le CDO assure la croissance de son entreprise en convertissant l’approche analogique traditionnelle en dimensions numériques. En d’autres termes, il prépare et assure la mutation organisationnelle, fonctionnelle et technologique apportée par le digital. Voilà pour la définition.

Dans le contexte risqué de changement que nous connaissons, où la peur de l’impact du digital sur nos business est forte, les créations de postes de CDO sont nombreuses. N’empêche : l’appellation reste confuse. Quelles sont vraiment ses missions ? Ses responsabilités ? Quelles sont aussi ses ressources ? Quel est, enfin, son pouvoir au sein des comités de direction ?

C’est dans ce contexte, à la fois sensible, critique, mais aussi extrêmement motivant que TOP MANAGEMENT et Luc Blyaert ont décidé, en collaboration avec Solutions Magazine, d’organiser les Chief Digital Officer Awards 2018 à l’occasion de la dixième édition du CEOS-CDIOS-CDOS Strategic Meeting. Deux CDOs (un francophone et un néerlandophone) seront désignés. Un jury, composé de16 personnalités du monde ICT belge a été formé. Les deux prix seront décernés le 24 octobre 2018.

CDO, un poste de transition ?

Cet événement sera d’autant plus intéressant que le profil du CDO est encore flou. Comme le note le cabinet de recrutement Robert Half, «le CDO est un généraliste ayant une bonne connaissance des systèmes d’information et une forte orientation business, reposant sur une connaissance des problématiques métiers éclectiques.» Une définition somme toute très large. Qui fait dire au cabinet Forrester que la fonction est appelée… à disparaître. Le CDO serait un poste de transition au sein des entreprises. En revanche, ses missions ne disparaitraient pas. Pour les reprendre, Forrester désigne le  CIO, le Chief Information Officer, et cela pas plus tard que l’année prochaine ! 

Querelle de responsabilités ? Sans doute. Quoiqu’il en soit, les missions demeurent. Au CDO de savoir fédérer les équipes autour de lui afin de mener à bien les projets de transformation digitale. Non seulement au niveau des offres externes (applications mobiles, dématérialisation de la relation client…), mais aussi, et surtout, au sein de l’entreprise avec l’objectif de faire évoluer la culture interne vers plus de transversalité et d’engagement collaboratif.

Ce qui suppose un sens réel de la communication, une ouverture évidente aux autres et des capacités à convaincre… Dans un monde en transformation, il sait répondre à la question : «mais par quel bout commencer ?»

CDO, un chef d’orchestre

Le CDO va ainsi à la rencontre des métiers et des collaborateurs pour comprendre leurs enjeux, appréhender les freins au changement, fédérer les forces vives et identifier les gisements de productivité générés par le digital et démontrer l’impact positif du digital sur le développement et la croissance de l’activité de l’entreprise. Il détermine ensuite quelles seront les priorités digitales qui guideront la stratégie à suivre pour les mois à venir.

Aussi, pour affronter les freins culturels compromettant souvent l’innovation dans les entreprises, le CDO doit avoir un profil hybride : technologique, marketing, managérial, commercial, finance… Un avis que nuance . Selon une de ses études menées sur le sujet  en 2017, 39% des CDO sondés seraient issus d’une formation en marketing, vente ou relation client, tandis que 32% d’entre eux possèdent une formation technologique. 

Il n’empêche. Pareil profil ne peut toujours pas se satisfaire d’une définition statique. De parcours et de spécialités différents, son profil est éminemment protéiforme : business-oriented, professionnel du marketing ou technophile, le CDO partage avec ses pairs certains caractères transversaux qui l’amènent à mettre l’approche utilisateur au centre de sa réflexion. De même, vecteur du changement au sein de l’entreprise et d’ordinaire positionné en son centre névralgique, le CDO a le pouvoir de murmurer auprès de toutes les strates de l’organisation pour transmettre la culture digitale et impacter durablement l’entreprise dans son idéologie et son architecture.

Chief Digital Officer Award 2018. Un profil s’imposera-t-il ?

Auprès de la direction, le CDO endosse un rôle double : sensibiliser celle-ci au digital et, ainsi, enrichir sa vision stratégique, impliquant une intime compréhension des enjeux de l’entreprise. Plus encore, il doit se charger de porter la stratégie auprès des différents publics internes, une mission parfois portée en collaboration avec le département HR, pour accompagner les collaborateurs dans l’incarnation de ce projet, et parvenir à instaurer une culture agile qui permettrait non plus seulement de voir le changement comme ponctuel, mais d’en faire un phénomène fluide et perpétuel.

La nomination des Chief Digital Officer Awards 2018 sera d’autant plus intéressante que différentes réponses à ces questions seront apportées.  Un profil s’imposera-t-il ? C’est tout l’enjeu de cet événement unique. Rendez-vous donc le 24 octobre 2018. Quant aux candidatures (CV, réalisation et portrait), elles sont les bienvenues. Informations complémentaires sur les Chief Digital Officer Awards 2018 : infotmb@tomanagement.be

 

 Membres du Jury des Chief Digital Officer Awards 2018

  • Pierre Dumont (FR) – Dimension Data
  • Alain de Fooz (FR) – Solutions Magazine
  • Pascal Lafineur (FR) – NRB
  • Hélène Landré (FR) – Signium
  • Brice Le Blevennec (FR) – Emakina
  • Luc Moeremans (FR) – Ichec
  • Jacques Platieau (FR) – IBM
  • Jean-Claude Vandenbosch (FR) – JITM
  • Luc Blyaert (NL) Opinion Leader
  • Marc Lambotte (NL) – AGORIA
  • Yin Oei  (FR) – CEGEKA
  • Bruno Segers (NL) – Flanders Investment & Trade
  • Martine Tempels  (NL) – Telenet Solutions
  • Gaston Vandenplas (NL) Tata Consultancy Services
  • Robert Van der Eijk (NL) Capgemini
  • Jeoren Van Godtsenhoven (NL) – SAS

 

 

 

Newsletter

Dans solutions Magazine de Mars

Solutions Magazine consacrera bientôt des dossiers spéciaux sur : GDPR, Collaboration & Video, Home Protection

> Je désire de la visibilité sur ce sujet
> M'abonner au mensuel papier

Pub

EMC

 

Sommaire
Chief Digital Officer Awards 2018... Qui seront les CDO de l'année ?
Titre
Chief Digital Officer Awards 2018... Qui seront les CDO de l'année ?
Description
Solutions Magazine s'associe à TOP MANAGEMENT et à Luc Blyaert pour l'élection des Chief Digital Officer Awards 2018 dans le cadre de la 10ième édition du CEOS-CIOS-CDOS organisé avec la collaboration d’AGORIA ! Rendez-vous le 24 octobre 2018
Auteur
Editeur
Solutions Magazine
Logo