aide BDO à lancer un secrétariat social… digital !

par | Mai 18, 2017 | Business | 0 commentaires

BDO lance une alternative digitale au secrétariat social traditionnel en partenariat Cegeka. BDO entend, l’année prochaine, tripler notre chiffre d’affaires en matière de ressources humaines.

Alternative digitale au secrétariat social traditionnel. BDO et Cegeka s’y lancent. Une opportunité à tout le moins intéressante partant du perpétuel changement de la législation sociale, mais aussi de la fiscalité et l’impact des nouvelles technologies. L’objectif de BDO (600 partenaires en , 9 sièges) est ambitieux : tripler, d’ici à la fin de l’année prochaine, son chiffre d’affaires sur le plan du conseil en matière de ressources humaines.

Aujourd’hui, 90% des PME belges travaillent avec un secrétariat social reconnu. Ce qui s’explique par la complexité de la législation… et par l’obsolescence des solutions informatiques obsolètes. Le secrétariat social traditionnel est donc désormais en concurrence avec de nouveaux acteurs possédant une approche informatique extrême. La nouvelle plateforme en ligne, BDO HR & Pay Solutions, devient l’un des challengers.

Cela fait déjà longtemps que les ressources humaines ne se limitent plus à l’administration correcte des salaires. Il s’agit aussi de fournir des conseils fiscaux concernant les salaires et l’emploi, de gérer la sécurité sociale, d’effectuer des évaluations et de donner des conseils en matière d’orientation professionnelle, mais aussi d’apporter un soutien international. Beaucoup de secrétariats sociaux ne disposent plus de toute l’expertise nécessaire pour aider les employeurs à résoudre leurs problèmes en matière de ressources humaines. «Ces dernières années, BDO fournit de plus en plus de conseils en matière de ressources humaines, commente Hans Wilmots, CEO, BDO Belgium. Lancer une alternative aux secrétariats sociaux est donc l’étape suivante logique. Grâce à ce nouveau service, nous souhaitons, l’année prochaine, tripler notre chiffre d’affaires en matière de ressources humaines.»

L’obsolescence des infrastructures informatiques pose un véritable problème. «Nous observons une vague de digitalisation dans la plupart des secrétariats sociaux, mais personne ne va aussi loin que BDO dans l’automatisation de l’administration des salaires, analyse Johan Lybaert, Director Agile Software Factory, Cegeka. Les employeurs souhaitent avoir plus d’autonomie et moins de travail : ne pas devoir effectuer de changement d’adresse dans cinq systèmes différents, ni introduire une demande de congé dans un certain délai. Et ils souhaitent pouvoir effectuer toutes ces tâches sans avoir besoin de l’intervention d’un secrétariat social. Lorsque cela est nécessaire, ils souhaitent obtenir de l’aide sur le plan des ressources humaines ainsi que des conseils stratégiques. En tant que partenaire technique, nous faisons en sorte que le software-as-a-service fonctionne correctement dans nos centres de données.»

Recevez les prochains articles par email, tous les mardi

Dans solutions Magazine de Novembre

Solutions Magazine consacrera bientôt des dossiers spéciaux sur : Energy Efficiency , Interactive Board, Data Loss Prevention

> Je désire de la visibilité sur ce sujet
> M'abonner au mensuel papier

Pub

EMC

 
 

Kompass
Sommaire
Cegeka aide BDO à lancer un secrétariat social... digital !
Titre
Cegeka aide BDO à lancer un secrétariat social... digital !
Description
BDO lance une alternative digitale au secrétariat social traditionnel en partenariat Cegeka. BDO entend, l'année prochaine, tripler notre chiffre d’affaires en matière de ressources humaines.
Auteur
Editeur
Solutions Magazine
Logo