Belnet, 25 ans. De 64 Kbit/s à 100 Gbit/s. Et toujours pionnier

par | Août 1, 2018 | Business | 0 commentaires

Belnet, le réseau de recherche national belge, fête ses 25 ans. Le premier fournisseur d’accès internet reste fidèle à sa mission : préserver son rôle de pionnier tout en professionnalisant davantage ses services.

En septembre 1993, Belnet devenait le premier fournisseur d’accès Internet en . Vingt-cinq ans plus tard, Belnet est devenu un service public à gestion séparée, disposant d’une capacité de réseau de 100 Gbit/s et ses multiples. «On est loin de la dorsale à 64 Kbit/s, loin de cet internet marginal, pour ne pas dire anecdotique !», s’amuse Jan Torreele, Director, Belnet. Jamais, non plus, le pionnier de l’internet en Belgique n’aurait pensé desservir plus de 800 000 utilisateurs finaux, à travers plus de 200 organisations membres. L’aventure -c’en était une !- continue. Aujourd’hui, le réseau de recherche national belge, par ailleurs troisième opérateur internet après Proximus et Telenet, se dit prêt pour l’avenir avec un service continu pour les centres de recherche, les hautes écoles et les universités, le déploiement de govroam et de FedWAN. Exemple, l’extension de govroam. Belnet a développé et introduit govroam (government roaming) voici cinq ans. Aujourd’hui, seize services publics et administrations connectés au réseau Belnet utilisent ce service d’itinérance. Jan Torreele : «Les utilisateurs ont un accès facile et sécurisé au réseau sans fil de leur propre institution et aux réseaux sans fil des autres institutions participantes, ce qui favorise la mobilité et l’identification. Notre objectif est d’augmenter encore le nombre d’organisations affiliées et de faire de govroam la solution Wi-Fi par excellence pour les autorités.»

S’appuyer sur WANFIN avec FedWAN   


Fin 2017, Belnet achevait avec succès le projet WANFIN. L’objectif de ce projet était de relier les 193 bureaux du SPF Finances au siège de Bruxelles. Il a été réalisé grâce à l’acquisition, au développement et à l’exploitation du WAN. Au total, Belnet a créé 273 nouvelles connexions réseau et accueilli environ 22 000 nouveaux utilisateurs en deux ans et demi. A travers WANFIN, le service public réalise non seulement des économies significatives, mais multiplie aussi par dix le débit existant entre les différents sites… «L’idée est d’aller plus loin, mettre en place des projets WAN similaires avec d’autres grands services publics fédéraux dans un proche avenir, en connectant différents sites au PoP le plus proche du réseau Belnet.» Le fait que Belnet dispose d’un réseau national est un atout majeur pour les services publics, car ils sont ainsi connectés localement à la colonne vertébrale de Belnet. Et Jan Torreele de poursuivre : «Avec FedWAN, Belnet crée d’importantes synergies, par exemple en partageant l’infrastructure entre différents clients. Et grâce aux économies d’échelle, les services publics disposent d’un débit plus élevé à un prix inférieur.»

Partenaire de confiance             

Belnet utilise aussi les connaissances acquises grâce à ses prestations auprès des autorités, dans le cadre de ses activités de base : fournir des services Internet aux établissements d’enseignement et de recherche. «Cela permet une fertilisation croisée entre ces deux communautés. Grâce à notre expérience de la gestion des niveaux de service pour les autorités, nous pouvons fournir aux institutions de R&E affiliées un reporting plus professionnel.» Des enquêtes de satisfaction réalisées chaque année, il ressort que Belnet est plus qu’un fournisseur. «Nous sommes tout autant perçu comme un partenaire de confiance pour tous nos clients, s’enthousiasme Jan Torrele. Nous sommes là pour répondre au mieux à leurs besoins spécifiques, également pour les guider. C’est pourquoi nous entretenons notre rôle de pionnier.  En 1997, par exemple, nous avions expérimenté l’IPv6, alors que celui-ci n’a été déployé que quinze ans plus tard dans le monde. En attendant, nos universitaires étaient déjà en mesure de l’utiliser !» Focus, aussi, sur l’excellence opérationnelle et la professionnalisation de l’organisation. Laquelle passe par la sécurité, désormais le fil rouge de l’activité.  «En 2004, nous avions fondé le Belnet CERT, une équipe d’intervention d’urgence en sécurité informatique pour la communauté Belnet. Nous étions également à l’origine du premier CERT national (le CERT.be) fondé quelques années plus tard. Après la fusion des deux entités en 2011, nous avions continué à opérer le CERT.be jusqu’à fin 2016. Cette expérience en matière de sécurité a rendu notre organisation plus forteAvec, toujours, cette ambition d’excellence…»

Newsletter

Dans solutions Magazine de Mars

Solutions Magazine consacrera bientôt des dossiers spéciaux sur : GDPR, Collaboration & Video, Home Protection

> Je désire de la visibilité sur ce sujet
> M'abonner au mensuel papier

Pub

EMC

 

Sommaire
Belnet, 25 ans. De 64 Kbit/s à 100 Gbit/s. Et toujours pionnier
Titre
Belnet, 25 ans. De 64 Kbit/s à 100 Gbit/s. Et toujours pionnier
Description
Belnet, le réseau de recherche national belge, fête ses 25 ans. Le premier fournisseur d'accès internet reste fidèle à sa mission : préserver son rôle de pionnier tout en professionnalisant davantage ses services.
Auteur
Editeur
Solutions Magazine
Logo