Pour développer la notoriété de façon significative sur de Perrier et Contrex, Be Connect a mis en oeuvre plusieurs micro-vidéos qui ont généré un très fort taux d’engagement.

Perrier souhaitait ainsi mettre en lumière son sponsoring de Roland Garros et augmenter l’interaction de la marque avec ses fans belges. a conçu deux micro-vidéos de 6 secondes qui ont récolté un taux d’engagement supérieur à 20%. Un quart des utilisateurs ont en outre regardé la vidéo jusqu’à la fin. Les mêmes résultats ont été enregistrés pour une autre micro-vidéo réalisée au profit de Contrex et qui visait à mettre en lumière les valeurs (bonheur, bien-être…) de cette marque d’eau minérale.

«Nous avons développé le format micro-vidéo afin de répondre au défi grandissant que les réseaux sociaux lancent aux marques de grande consommation, explique Sabrina Bulteau, CEO, Be Connect. Elles doivent arriver à construire la relation avec le consommateur dans un contexte où l’attention est devenue une denrée rare. Format court et impactant par excellence, la micro-vidéo permet, pour un budget très restreint, de générer un meilleur retour que les autres formats de Facebook (liens, images…). Selon une étude d’Emarsys, les vidéos sont partagées 1.200 fois plus que les liens et statuts combinés.»

Autre avantage de la micro-vidéo : sa brièveté l’aide à maintenir l’intérêt de l’utilisateur jusqu’au terme de la séquence. La durée des vidéos classiques décourage en effet les utilisateurs: selon la même enquête d’Emarsys, plus la vidéo est longue, moins les gens la regardent jusqu’à son terme. Une vidéo de 2 minutes perd ainsi plus de 60% de son audience au fil des secondes.

«L’efficacité de la micro-vidéo est renforcée par l’intégration croissante de la vidéo native au sein de Facebook et Instagram, qui sont devenues deux plates-formes concurrentes de YouTube non seulement en terme de vues et d’engagement mais aussi en terme de volume de contenus postés, souligne Olivier de Decker, co-fondateur de Be Connect. L’auto-play (démarrage automatique) des vidéos et le développement du mobile contribuent également à développer la consommation de la vidéo sur les médias sociaux. Sur le marché belge, ce sont ainsi plusieurs millions de vidéos qui sont vues chaque jour et que les marques peuvent exploiter pour mieux communiquer avec leur audience.»

Sommaire
Be Connect dope Perrier et Contrex grâce à la micro-vidéo
Titre
Be Connect dope Perrier et Contrex grâce à la micro-vidéo
Description
Pour développer la notoriété de façon significative sur Facebook de Perrier et Contrex, Be Connect a mis en oeuvre plusieurs micro-vidéos
Auteur