Balios permet de mesurer les progrès du cavalier et le bien-être du cheval. Relié à une mobile, le capteur renvoie sur le smartphone du cavalier des données précises et objectives qui vont lui permettre de progresser tout en prenant soin de son cheval. A l’origine du projet, la start-up française Equisense lance aujourd’hui sa campagne de financement participatif sur la plateforme Kickstarter.

Balios permet de mesurer les progrès du cavalier et le bien-être du cheval. Relié à une application mobile, le capteur renvoie sur le smartphone du cavalier des données précises et objectives qui vont lui permettre de progresser tout en prenant soin de son cheval.

Balios se fixe à la sangle du cheval et s’allume tout seul en début de séance. Il se connecte en Bluetooth à une application mobile gratuite et va permettre d’analyser l’intensité de la séance, la qualité de la locomotion, le temps passé à chaque allure, à chaque main etc…

Séance après séance, les données recueillies constitueront un historique des entraînements et de l’état de forme de chaque cheval. Ce suivi gagnera à être partagé entre le coach, le vétérinaire ou le demi-pensionnaire pour que chacun puisse s’adapter aux besoins du cheval.

Balios, dans sa version premium, donnera aux cavaliers à la recherche de plus de technicité l’analyse des tracés, de la cadence, de l’amplitude des foulées, de la vitesse etc… Ils disposeront ainsi d’un œil extérieur objectif et précis sur un parcours d’obstacle, une reprise de dressage ou n’importe quel exercice.

Coachs et élèves ont dorénavant une nouvelle approche de travail avec l’outil pédagogique Balios. L’analyse de la locomotion met à disposition des coachs une analyse objective, précise de ce qui est fait par l’élève : il permet à un coach d’avoir un suivi sur la semaine de travail de chaque cavalier, pour débriefer et argumenter ensuite, données précises à l’appui, sur les axes de progression de chacun.

Balios mesure aussi bien le travail que le bien-être bien-être du cheval. En objectivant des paramètres comme l’intensité d’une séance, les dérives anormales de la symétrie de l’allure, la tonicité de la propulsion, il est possible de suivre l’intensité de l’entraînement, la forme et le bien-être du cheval. On peut donc aller plus loin dans le travail, sans dépasser pour autant la limite.

Le cavalier va pouvoir être alerté en cas de dérive anormale de la symétrie de l’allure, ce qui permet de prévenir une boiterie éventuelle et d’en informer le vétérinaire au plus tôt.

De plus, le numérique permet d’enregistrer des données et de sécuriser les soins. En enregistrant et rappelant le passage du vétérinaire, de l’ostéopathe ou du maréchal ferrant, on offre un meilleur suivi des soins et on évite ainsi des erreurs. Le suivi des données de locomotions sont aussi un paramètre manquant aujourd’hui pour les personnes qui entourent le cheval. Évaluer les effets d’une infiltration, d’une manipulation ou d’une nouvelle ferrure sur la locomotion sera alors possible plus simplement.

 

Sommaire
Balios, premier objet connecté destiné à l’équitation
Titre
Balios, premier objet connecté destiné à l’équitation
Description
L'application Balios d'Equisense permet de mesurer les progrès du cavalier et le bien-être du cheval.
Auteur