L’avenir du marché du DBMS ? Dans le cloud !

Juil 9, 2019 | Data Center | 0 commentaires

Les revenus des DBMS sur site continuent de diminuer, à mesure que le marché se déplace vers le cloud, constate Gartner. IBM se fait devancer par AWS !

D’ici 2022, selon Gartner, Inc., 75% de tous les systèmes de gestion de bases de données, les fameux DBMS, seront déployés ou migrés vers une plate-forme dans le cloud.

«Comme les entreprises développent et déploient de nouvelles applications dans le cloud, elles déplacent de plus en plus les ressources existantes; nous pensons que cela continuera à augmenter, estime Donald Feinberg, Vice-President Research, Gartner. Nous pensons également que cela commence par les DMSA, les systèmes de solutions de gestion de données pour les cas d’utilisation analytique – tels que l’entreposage de données, les bases de données et d’autres cas d’utilisation où les données sont utilisées pour l’analyse, l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique. De plus en plus, les systèmes opérationnels se déplacent également vers le cloud, en particulier avec la conversion au modèle d’application SaaS.»

Alors que les revenus en 2018 liés aux DBMS ont augmenté de 18,4% pour atteindre, les revenus tirés des systèmes dans le cloud représentent 68%. A eux seuls, Microsoft et AWS représentent 75,5% de la croissance totale du marché ! Bref, comme le note Gartner, «le ‘on-prem’ est le nouveau legacy et le cloud l’avenir !».  

«Les entreprises qui veulent tirer profit des nouvelles innovations en matière de DBMS s’orientent vers le cloud. Cela ne se passe que là, ou du moins, l’innovation est d’abord portée dans le cloud, assure Adam Ronthal, Analyst, Gartner. Il apparait clairement que de plus en plus d’innovations ne seront jamais portées sur site, même lorsque le fournisseur a des produits pour cela…»

Cela redessine le marché mondial des bases de données dont la structure restait identique depuis des années, faisant d’Oracle, Microsoft ou IBM le trio de tête de ce segment. Aujourd’hui, si Oracle reste l’indéboulonnable n°1 du marché, IBM, qui bataillait avec Microsoft pour la deuxième place, recule, confronté à une pression très forte d’AWS. Ce dernier lui prend en 2018 la troisième place du marché et vient jouer les trouble-fête au milieu de ces acteurs historiques.

Ces articles parle de "Data Center"

Infrastructure, Servers, Network, Storage

Follow this Topic

Summary
L'avenir du marché du DBMS ? Dans le cloud !
Article Name
L'avenir du marché du DBMS ? Dans le cloud !
Description
Les revenus des DBMS sur site continuent de diminuer, à mesure que le marché se déplace vers le cloud, constate Gartner. IBM se fait devancer par AWS !
Author
Publisher Name
Solutions Magazine
Publisher Logo