Achetez ! C’est qui le conseille…

par | Oct 25, 2016 | Expérience | 0 commentaires

535 dollars d’économies sur quatre ans. IBM, qui abandonne petit à petit les PC au profit des Mac, est aujourd’hui le meilleur ambassadeur d’Apple.

Chaque semaine, IBM s’équipe de 1300 nouveaux Mac ! A en croire IBM, chaque Mac déployé permettrait à la société d’économiser plus de 535 dollars sur quatre ans, au lieu des 270 dollars attendus. Aujourd’hui, 90.000 salariés sont équipés de Mac, c’est trois fois plus qu’en 2015. D’ici à la fin de l’année, le seuil des 100.000 aura été franchi.

Premier attrait, les économies générées de par la qualité du système d’exploitation, qui nécessiterait beaucoup moins de mises à jours que Windows. «Nous devons nous préoccuper et prendre en charge l’environnement du Mac 104 fois moins que pour un PC !», assure IBM. Un utilisateur de PC passe en moyenne deux fois plus d’appels au support technique qu’un utilisateur Mac, a calculé Big Blue. Et 27% des problèmes rencontrés sur PC requièrent l’intervention d’un technicien, contre 5% pour les Mac.

Aujourd’hui, au niveau mondial, IBM est l’entreprise où le déploiement d’ordinateurs Mac est le plus élevé, et, selon le constructeur lui-même, c’est aussi le plus gros client d’Apple. Outre les 90.000 Mac, IBM dispose de 81 000 iPhone et 48 000 iPad.

Le programme Mac@IBM n’est pas lié au partenariat conclu en juillet 2014 par Apple et IBM, lequel avait donné naissance à l’initiative MobileFirst for iOS. Mais il est probable qu’IBM n’aurait pas investi aussi massivement dans les Mac sans cet accord de grande envergure. Le bénéfice que tire Big Blue de son programme Mac est multiple. En particulier, il a provoqué une nouvelle dynamique entre l’IT et les employés de l’entreprise. «Comme nous le constatons, un écosystème très différent est en train de se mettre en place, estime Fletcher Previn, CIO, IBM. Quand les choses sont simples et faciles à utiliser, il n’est plus nécessaire de pousser les utilisateurs vers ces solutions. Ils se les approprient d’eux-mêmes…»

Le CIO, par ailleurs vice-président d’IBM, trouve aussi qu’il y a une «nette différence» entre la façon dont l’entreprise déploie, gère et assure le support pour son par Mac et sa manière de gérer l’environnement PC traditionnel. Dommage pour Lenovo, qui en son temps avait racheté les PC d’IBM.

Recevez les prochains articles par email, tous les mardi

Dans solutions Magazine de Novembre

Solutions Magazine consacrera bientôt des dossiers spéciaux sur : Energy Efficiency , Interactive Board, Data Loss Prevention

> Je désire de la visibilité sur ce sujet
> M'abonner au mensuel papier

Pub

EMC

 
 

Kompass
Sommaire
Achetez Apple ! C'est IBM qui le conseille...
Titre
Achetez Apple ! C'est IBM qui le conseille...
Description
535 dollars d'économies sur quatre ans. IBM, qui abandonne petit à petit les PC au profit des Mac, est aujourd'hui le meilleur ambassadeur d'Apple.
Auteur
Editeur
Solutions Magazine
Logo